L’appel des Tiers lieux du Grand Paris à construire l’après Covid

Les tiers-lieux culturels du Grand Paris, unis et solidaires face à la crise sanitaire, ont lancé un appel pour construire ensemble la société d’après le 11 mai. Interview de Marie Floquet de Sinny &Ooko, Léa Morfoisse de La Lune Rousse & Ground Control et Vincent Prieur, président de l’association Curry Vavart.
Les tiers lieux de Seine-Saint-Denis signataires de l’appel : 
Le 6B (Saint-Denis), La Cité Fertile (Pantin), Ici Montreuil (Montreuil), Maison Montreau (Montreuil), La Marbrerie (Montreuil), Culturé (Pantin) La Fourmilière, Futé (Noisy-le Grand)

<div style=”position:relative;padding-bottom:57.25%;”><iframe style=”position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height:100%;” frameborder=”0″ allowfullscreen=”allowfullscreen” allow=”autoplay;fullscreen;geolocation” src=”https://player.myvideoplace.tv/?v=VIAG_PAD_200520″ ></iframe></div>

Ici l’appel lancé par les tiers-lieux culturels du Grand Paris :

 “Lieux de curiosité,  lieux hors normes, lieux ouverts, lieux écolos, lieux vivants, lieux alternatifs, lieux d’événements, lieux de création, lieux de culture et d’agriculture, lieux de partage, lieux à la mode, lieux d’accueil, lieux de résidence, lieux de résistance, lieux de construction, lieux de fêtes, lieux de travail, lieux de solidarité, lieux de convivialité, lieux de commerce, lieux d’échanges, lieux retapés, recyclés, réhabilités, lieux de rencontres, les tiers-lieux culturels partagent la foi, l’enthousiasme et l’énergie de changer le monde. 
Chacun porte un message environnemental, artistique, social et culturel.
Ce sont des associations, des coopératives, des collectifs d’artistes, des entreprises de l’économie environnementale sociale et solidaire et des acteurs privés.

Ils attirent et réunissent tous les jours des dizaines et des centaines de femmes et d’hommes qui viennent y travailler, y créer, expérimenter, ou qui viennent découvrir, échanger, rencontrer : actif.ve.s, inactif.ve.s, jeunes ou vieux, voisin.e.s, ami.e.s, entrepreneur.se.s, makers, militant.e.s, fêtard.e.s, artistes, artisan.e.s, jardinier.e.s,  agriculteur.trice.s, éducateur.trice.s, animateur.trice.s, cuisinier.e.s, sportif.ve.s, penseur.se.s, bénévoles, commerçant.e.s, inventeur.se.s, salarié.e.s du privé, agents de la fonction publique, indépendant.e.s, collectifs.

Aujourd’hui fermés pendant le confinement, ils restent debout et contribuent à la solidarité face à la crise, aux côtés des acteurs du champs sanitaire, social, éducatif, en mettant à disposition leurs ressources humaines et matérielles sur le territoire : distribuer des repas aux soignant.e.s ou aux plus fragiles, fabriquer des visières, des masques, soutenir les circuits courts et l’agriculture biologique, organiser des collectes solidaires de denrées, de matériel informatique, de blouses…

Comme beaucoup d’acteurs, les tiers-lieux subissent des pertes importantes à cause de la crise. Nombreux sont menacés de disparaître. Malgré le soutien des propriétaires fonciers, des collectivités, parfois de mécènes, leur économie repose principalement sur les services qu’ils proposent à des tarifs accessibles à tous : la mise à disposition d’espaces de travail et de ressources mutualisées, l’offre culturelle, la programmation événementielle, la restauration.

Pendant ce temps, dans la presse et sur la toile, on pense, on invente, on imagine“le monde d’après”.

Aussi singuliers que nous soyons, nous pensons qu’il est urgent et impératif de nous unir pour parler d’une seule voix :

LES TIERS-LIEUX SONT DÉJÀ LE MONDE D’APRÈS

Ils proposent localement des modes de vie respectueux de l’environnement, solidaires, durables, à l’échelle de leur quartier ou de leur ville.

Prenez le tiers-lieu le plus proche de chez vous, regardez ce qu’il fait quotidiennement pour contribuer à la recherche ou à la mise en oeuvre de solutions économiques et sociales à la crise environnementale et inégalitaire que nous vivons depuis 2008.

Les tiers-lieux culturels rassemblent déjà celles et ceux qui font la ville et que la société et les villes cloisonnent.

Ils sont déjà les lieux où l’on parle d’écologie en réunissant autant de novices que d’averti.e.s.
Ils sont déjà des lieux d’expérimentation de nouveaux modes de travailler et d’entreprendre.
Ils sont déjà des lieux de création et de diffusion culturelle alternative.
Ils sont déjà des lieux d’inclusion et de mixité sociale.
Ils sont déjà des lieux de résilience et d’engagement.

Avec vous toutes et tous, citoyen.ne.s, entreprises et collectivités, construisons localement la société d’après le 11 mai.

SIGNATAIRES :

Le 6B (Saint-Denis),
La Cité Fertile (Pantin),
Ici Montreuil (Montreuil),
Maison Montreau (Montreuil),
La Marbrerie (Montreuil),
Culturé (Pantin)
La Fourmilière, Futé (Noisy-le Grand)

Les Cinq Toits (Paris 16),
La Clef Revival (Paris 6),
La Constellation (Paris 2),
Le Collectif Curry Vavart (Paris 18 – Paris 20),
Grands Voisins (Paris 14),
Ground Control (Paris 12),
Igor (Paris 18),
Maïf Social Club (Paris 3),
Maison Marceau (Paris 8),
La Mine (Arcueil),
La PADAF (Antony),
Le Pavillon des Canaux (Paris 19),
Le Onzième Lieu (Paris 11),
La REcyclerie (Paris 18),
La Station – Gare des Mines (Paris 18),
Vive les Groues (Nanterre 92).
Le Crapo (Vitry-sur-Seine)
La Curiosité (Paris 5)
Le Domaine de Longchamp (Fondation GoodPlanet, Paris 16)
Les Canaux (Paris 19)
Jardin 21 (Paris 19)
Villette Makerz (Paris 19)
Atelier des jardiniers (Montrouge)
Le Remix (Paris et Provins)

 

 

Précarité alimentaire : une aide financière pour 25 000 collégiens de Seine-Saint-Denis

D’ici la fin du mois d’avril le Département de la Seine-Saint-Denis apportera une aide de 60 euros aux familles de 25 000 collégiens.

Cette aide exceptionnelle permettra d’aider les familles les plus modestes dont les enfants mangeaient habituellement à la cantine et ne payaient leur repas pas plus de 2,5 euros. “Elle représentera un soutien nécessaire alors que la fermeture des cantines et la multiplication des repas à domicile a entrainé pour de nombreuses familles une hausse des dépenses quotidiennes parfois très dure à supporter”, explique le Conseil départemental.
Olivier Zanetta / viàGrandParis

Dynamo, le courant continu #6  Début de la fin, fin du début  

Une série de 6 x 26 minutes réalisée par Jacques Goldstein

Avec 
Papanosh, Roy Nathanson et Napoléon Maddox
Olivier Lélé, Ostrakinda et la tribu éphémère
Kamilya Jubran et Sodassi
Eric Chenaux, DD Dorvillier et Bass Clef
Myshia
Rodolphe Burger et Sohiane Saïdi 
Les écoliers et collégiens de La Courneuve, Clichy-sous-Bois et Epinay-sur-Seine

Concerts enregistrés à La Dynamo de Banlieues Bleues – Pantin
Houdremont, Scène conventionnée ; La Courneuve
L’odéon , Tremblay-en-France
L’Espace 93, Clichy-sous-Bois 

Une production La Huit
Producteur délégué : Stéphane Jourdain 
En coproduction avec 
Banlieues Bleues, Fotogram, vià93, viàGrandParis
(C) 2020

Episode #6  Début de la fin, fin du début  

 

 

DYNAMO EP06 from Cineplume on Vimeo.

Dynamo, le courant continu #5  Le temps des questions 

Une série de 6 x 26 minutes réalisée par Jacques Goldstein

Avec 
Papanosh, Roy Nathanson et Napoléon Maddox
Olivier Lélé, Ostrakinda et la tribu éphémère
Kamilya Jubran et Sodassi
Eric Chenaux, DD Dorvillier et Bass Clef
Myshia
Rodolphe Burger et Sohiane Saïdi 
Les écoliers et collégiens de La Courneuve, Clichy-sous-Bois et Epinay-sur-Seine

Concerts enregistrés à La Dynamo de Banlieues Bleues – Pantin
Houdremont, Scène conventionnée ; La Courneuve
L’odéon , Tremblay-en-France
L’Espace 93, Clichy-sous-Bois 

Une production La Huit
Producteur délégué : Stéphane Jourdain 
En coproduction avec 
Banlieues Bleues, Fotogram, vià93, viàGrandParis
(C) 2020

Episode #5  Le temps des questions 

 

DYNAMO EP05 from Cineplume on Vimeo.

Dynamo, le courant continu #4  Forger un groupe

Une série de 6 x 26 minutes réalisée par Jacques Goldstein

Avec 
Papanosh, Roy Nathanson et Napoléon Maddox
Olivier Lélé, Ostrakinda et la tribu éphémère
Kamilya Jubran et Sodassi
Eric Chenaux, DD Dorvillier et Bass Clef
Myshia
Rodolphe Burger et Sohiane Saïdi 
Les écoliers et collégiens de La Courneuve, Clichy-sous-Bois et Epinay-sur-Seine

Concerts enregistrés à La Dynamo de Banlieues Bleues – Pantin
Houdremont, Scène conventionnée ; La Courneuve
L’odéon , Tremblay-en-France
L’Espace 93, Clichy-sous-Bois 

Une production La Huit
Producteur délégué : Stéphane Jourdain 
En coproduction avec 
Banlieues Bleues, Fotogram, vià93, viàGrandParis
(C) 2020

Episode #4  Forger un groupe

 

DYNAMO EP04 from Cineplume on Vimeo.

Dynamo, le courant continu #3 Liberté et contrainte

Une série de 6 x 26 minutes réalisée par Jacques Goldstein

Avec 
Papanosh, Roy Nathanson et Napoléon Maddox
Olivier Lélé, Ostrakinda et la tribu éphémère
Kamilya Jubran et Sodassi
Eric Chenaux, DD Dorvillier et Bass Clef
Myshia
Rodolphe Burger et Sohiane Saïdi 
Les écoliers et collégiens de La Courneuve, Clichy-sous-Bois et Epinay-sur-Seine

Concerts enregistrés à La Dynamo de Banlieues Bleues – Pantin
Houdremont, Scène conventionnée ; La Courneuve
L’odéon , Tremblay-en-France
L’Espace 93, Clichy-sous-Bois 

Une production La Huit
Producteur délégué : Stéphane Jourdain 
En coproduction avec 
Banlieues Bleues, Fotogram, vià93, viàGrandParis
(C) 2020

Episode #3 Liberté et contrainte

 

DYNAMO EP03 from Cineplume on Vimeo.

Dynamo, le courant continu #2 Le goût du risque

Une série de 6 x 26 minutes réalisée par Jacques Goldstein

Avec 
Papanosh, Roy Nathanson et Napoléon Maddox
Olivier Lélé, Ostrakinda et la tribu éphémère
Kamilya Jubran et Sodassi
Eric Chenaux, DD Dorvillier et Bass Clef
Myshia
Rodolphe Burger et Sohiane Saïdi 
Les écoliers et collégiens de La Courneuve, Clichy-sous-Bois et Epinay-sur-Seine

Concerts enregistrés à La Dynamo de Banlieues Bleues – Pantin
Houdremont, Scène conventionnée ; La Courneuve
L’odéon , Tremblay-en-France
L’Espace 93, Clichy-sous-Bois 

Une production La Huit
Producteur délégué : Stéphane Jourdain 
En coproduction avec 
Banlieues Bleues, Fotogram, vià93, viàGrandParis
(C) 2020

Episode #2 Le goût du risque 

 

DYNAMO EP02 from Cineplume on Vimeo.

Dynamo, le courant continu #1 Les frontières

Une série de 6 x 26 minutes réalisée par Jacques Goldstein

Avec 
Papanosh, Roy Nathanson et Napoléon Maddox
Olivier Lélé, Ostrakinda et la tribu éphémère
Kamilya Jubran et Sodassi
Eric Chenaux, DD Dorvillier et Bass Clef
Myshia
Rodolphe Burger et Sohiane Saïdi 
Les écoliers et collégiens de La Courneuve, Clichy-sous-Bois et Epinay-sur-Seine

Concerts enregistrés à La Dynamo de Banlieues Bleues – Pantin
Houdremont, Scène conventionnée ; La Courneuve
L’odéon , Tremblay-en-France
L’Espace 93, Clichy-sous-Bois 

Une production La Huit
Producteur délégué : Stéphane Jourdain 
En coproduction avec 
Banlieues Bleues, Fotogram, vià93, viàGrandParis
(C) 2020

Episode #1 La frontière 

<

DYNAMO EP01 from Cineplume on Vimeo.

Covid-19 : La Seine-Saint-Denis ouvre ses crèches aux enfants de personnels soignants

Dans les crèches départementales, depuis ce lundi, les parents requis par la gestion de la crise sanitaire Covid19 peuvent solliciter une place dans une crèche. Un formulaire d’inscription estdisponible en ligne ici

Pour mémoire, la liste des professions concernées par cet accueil, définie par les autorités sanitaires, est actuellement la suivante :
– Services de l’Etat central et déconcentré : personnels des ARS, des préfectures et du Ministère des solidarités et de la santé chargés de la gestion de l’épidémie.
– Professionnel.le.s de santé libéraux : médecins, sages-femmes, infirmier.e.s, ambulancier.e.s, pharmacien.ne.s, biologistes
– Tous les personnels des établissements de santé, et notamment ceux de l’AP-HP
– Tous les personnels des établissements sociaux et médico-sociaux suivants : EPHAD et EHPA, établissements pour personnes handicapées, services d’aide à domicile, services infirmiers d’aide à domicile, lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé, nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du corona virus, établissements d’accueil du jeune enfant et maisons d’assistants maternels maintenus ouverts.


Cette mesure concerne les crèches du Département de la Seine-Saint-Denis, dont il assure directement la gestion.

Attention : le Département ne dispose d’aucun équipement en propre dans les ville d’Aulnay-Sous-Bois, Clichy-Sous-Bois, Coubron, Gagny, Gournay-Sur-Marne, Le Blanc Mesnil, Le Raincy, Livry–Gargan, Montfermeil, Neuilly-Plaisance, Neuilly-Sur-Marne, Noisy-le-Grand, Pierrefitte, Sevran, Tremblay-en-France, Vaujours, Villemomble, Villepinte.

Enfin, le Président du Département Stéphane Troussel a écrit hier aux Ministres de la Santé et au Secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance pour que les personnels des établissements d’accueil de l’Aide Sociale à l’Enfance, qui sont mobilisés, bénéficient du même dispositif que les personnels de santé. 

« Le Département de la Seine-Saint-Denis prend toute sa part à l’effort national contre le Covid 19. Non seulement nous continuons d’assurer le cœur de nos missions pour poursuivre la protection des plus fragiles, mais en plus nous mettons à disposition nos crèches avec des professionnel.le.s expérimenté.e.s pour permettre aux personnels soignants de pouvoir continuer à exercer en temps de crise. C’est la force du service public en temps de crise », souligne Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis.