L’élu montreuillois Jean-Charles Nègre est décédé du coronavirus

Jean-Charles Nègre,  élu de Montreuil et ancien Vice-président du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis est décédé du Covid-19  vendredi 27 mars à l’âge de 71 ans. 

Figure nationale du PCF et membre de son comité exécutif , Jean-Charles Nègre avait été élu conseiller municipal pour la première fois à Montreuil en 1989 et avait participé aux responsabilités sous les mandats de Jean-Pierre Brard et de Patrice Bessac. 11e sur la liste « Montreuil est une chance » il avait été réélu au premier tour des municipales le 15 mars dernier, il devait être le doyen de la futur assemblée et à ce titre remettre l’écharpe au futur maire de Montreuil, comme en 2014.  
Jean-Charles Nègre était aussi le 2ème Vice-président d’Est Ensemble en charge de l’aménagement durable et conseiller métropolitain. 

Son décès a suscité de nombreuses réactions dans la classe politique à commencer par celle du maire de Montreuil, Patrice Bessac qui a publié une déclaration à lire sur le site de la ville de Montreuil. 
« Jean-Charles n’a jamais cessé de se battre pour faire avancer notre territoire, valoriser et faire reconnaître ses richesses humaines et culturelles et sans cesse défendre ses habitant.es. Jean-Charles aimait profondément Montreuil. Ce soir, je suis triste. Profondément triste. Jean-Charles était un ami cher »

Stéphane Troussel , Président du Conseil  départemental de la Seine-Saint-Denis
Je partage l’infini tristesse du Maire de Montreuil à l’annonce du décès de Jean-Charles Nègre. Jean-Charles Nègre était un ami, notre ami, un compagnon de route. Conseiller départemental depuis 2002 et vice-président jusqu’à 2015, j’ai beaucoup appris de lui »

Gérard Cosme, Président d’Est Ensemble
Vice-président d’Est Ensemble en charge de l’aménagement, il a porté au cours du mandat qui s’achève nombre de dossiers structurants pour notre collectivité, et notamment le plan local d’urbanisme intercommunal, le premier voté par un territoire de la métropole du Grand Paris. Nous avons pu apprécier au quotidien ses qualités humaines d’écoute et de travail, celles qui caractérisent le militant exigeant qu’il fût dans chacun de ses mandats.

Alexis Corbière , Député de Montreuil-Bagnolet
« Je veux témoigner que cet homme était un personnage hors du commun, d’une intelligence pétillante et d’une profonde humanité, Bien sur il savait être rude dans la controverse politique et défendait d’abord ses convictions communistes et son parti, qui pourrait lui reprocher ?»

Marie-George Buffet. Membre du PCF, ancienne Ministre 
“Il a su être d’un apport irremplaçable. Lorsque j’étais secrétaire nationale du PCF, j’ai pu apprécier son sens politique, sa finesse de jugement »,

Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris 
« Ferme sur ses convictions, républicain, il a toujours entrepris un dialogue constructif notamment à la Métropole”  

Laurent Rivoire, Maire de Noisy-le-sec, Vice-président d’Est Ensemble 
“C’est avec une immense tristesse que j’apprends ce soir le décès de Jean-Charles Nègre, élu de la ville de Montreuil, et d Est Ensemble… Il avait beaucoup œuvré pour la ZAC de l’Ourcq à Noisy , toujours dans la concertation et l écoute des élus noiseens. Nous perdons un élu dévoué et attachant.”

Mireille Alphonse, tête de liste EELV à Montreuil
“En vieux sage doté de qualités humaines chaleureuses, il était toujours disponible pour le dialogue entre partenaires politiques de gauche.”

Un livre d’or numérique a été mis en place  sur le site de la ville pour que chacun puisse lui rendre hommage. www.montreuil.fr .
La ville annonce aussi qu’un hommage public lui sera rendu après la fin du confinement.

Le maire de Montreuil alerte l’Etat sur les « conditions sanitaires » des « lieux d’hébergement précaires collectifs »

 

Patrice Bessac, le maire de Montreuil, a alerté ce jeudi 19 mars « les autorités préfectorales sur la situation extrêmement préoccupante des lieux d’hébergement précaires collectifs, présents en nombre sur le territoire de Montreuil : campements de plusieurs centaines de personnes, en majorité Rom – sur la ZAC Boissière-Acacia – squats divers regroupant plusieurs dizaines, voire centaines de personnes, foyers informels et foyers de travailleurs migrants en situation de sur occupation ». 

 

« Dans le cadre des mesures générales de confinement, les conditions sanitaires de ces divers lieux ne peuvent en aucun cas garantir la protection de ces enfants, de ces femmes et de ces hommes », explique Patrice Bessac. L’élu a proposé à la préfecture de mettre à disposition des lieux vacants du patrimoine communal pour participer à l’accueil provisoire de ces populations et demandé un soutien pour débloquer, dans un premier temps, des aides alimentaires pour répondre, en lien avec les associations locales, aux premières urgences tout en réfléchissant à des dispositifs plus pérennes à destination de l’ensemble des publics. 

 

« J’ai aussi dit la disponibilité des agents du service public local à participer à l’organisation concrète de la solidarité avec les personnes les plus vulnérables (brigade de courses, aide à la tenue des permanences associatives de distribution alimentaire, livraison de colis d’aide alimentaire dans des foyers ou des bidonvilles…) ». 

 

Depuis samedi, une plateforme numérique est disponible sur le site internet de la ville de Montreuil pour signaler toute personne isolée ou en situation de vulnérabilité. « Cet outil de lien social est à la disposition de chacun.e pour que la solidarité Montreuilloise ne laisse personne sur le bord du chemin », souligne Patrice Bessac. 

Patrice Bessac réélu maire de Montreuil au 1er tour. Les résultats

La liste menée par le maire sortant Patrice Bessac  (PCF, PS, LFI, Generation-s) recueille 51,35% des voix soit 46 sièges sur 55 au Conseil municipal
Mireille Alphonse (EELV)  5 sièges avec 16,10% des voix
Muriel Mazé (Libre, Modem, LR, LEREM) 2 sièges avec 7,98% 
Choukri Yonis (DVG) 2 sièges avec 7,00% des voix
Toutes les autres listes sont à moins de 5%
Le taux d’abstention atteint 66,33%

Les résultats :

Inscrits 59101
Abstentions 39 203 : 66,33%
Votants 19898 : 33,67%
Blancs : 1,22%
Nuls : 1,76%
Exprimés : 97,01%

CANDIDATS

VOIX

%

1 – BADI Mohamed. –  SE

867

4.49%

2 – SOJAC Julien. – NPA

659

3.41%

3 – ALPHONSE Mireille – EELV

3108

16.10%

4 – JOCHAUD Aurélie. – LO 

249

1.29%

5 – KEISER Christel – POID

199

1.03%

6 – GUIDOUM BOUZIANI Faïza – DVG

868

4.50%

7 – BESSAC Patrice – PCF

9912

51.35%

8 – MAZE Murielle – Libre

1541

7.98%

9 – BEN GHANEM Nabil – UDI

245

1.27%

10 – YONIS Choukri – DVG

1351

7.00%

11 – DE LAVALLEE Manuel – UPR

305

1.58%