Paris au “beau temps des équipages”

 

Il y a à peine plus d’un siècle Paris trépidait sous le sabot des chevaux.
Pas un Parisien qui ne fut obnubilé par le noble animal. Où le loger ? Où se procurer le fourrage et le grain nécessaires à son confort ? Comment améliorer sa race ? De quel matériau revêtir la chaussée, afin de ne pas perturber sa foulée ? Fallait-il en manger la viande ? Autant de questions qui agitaient les salons et les bistrots, les salles de délibérations et les cabinets ministériels. Le cheval, c’était la grande affaire du moment. Jamais on n’en compta autant qu’à la Belle Époque…

Un film documentaire écrit par Nicolas Chaudun
Réalisé par Yves Billon
Une production Zaradoc films, Histoire,  TVM Est parisien
Durée 52 minutes
Lieu : Paris

Sur viàGrandParis
Samedi 16 février     à 22H30
Dimanche 17 février   à 20h30
Dimanche 24 février   à 22H00

Sur TVM Est parisien
Samedi 16 février     à 20H30
rediffusion sur 15 jours , voir grille des programmes

 

Des clés dans la poche, un film de Stan et Edouard Zambeaux

Quitter la précarité parisienne pour tenter de se reconstruire un avenir à Aurillac dans le Cantal. C’est le projet de vie que tentent une dizaine de familles ou d’individus isolés via un nouveau soutien social en expérimentation proposant logement, et accompagnement social pour faciliter l’accès à l’emploi.

Ce film condense deux ans dans les pas de ces personnages qui veulent se relever et de ceux qui les soutienne

Réalisation Edouard et Stan Zambeaux
Coproduction Yuzu Productions, Public Sénat, TVM Est parisien , Telim
En partenariat avec  l’association Aurore, la SA HLM Polygone, l’Union Sociale pour l’Habitat
Durée 55 minutes
Année : 2016 –

 

Sur viàGrandParis
Samedi 9 février     à 22H30
Dimanche 10 février   à 20h30
Dimanche 17 février   à 22H00
Sur TVM Est parisien
Samedi 9 février 20h30
En replay jusqu’au 10 mars 2019

L’ombre des ancêtres

Isolés aux confins des Carpates Ukrainiennes, vivent les Houtsoules. Au fil des travaux saisonniers, leurs chansons et leurs rituels païens révèlent le rapport ambigu qu’ils entretiennent avec leur passé. Y ressurgissent les Arméniens, les Tsiganes et les Juifs, ceux qui partageaient avec eux l’espace des montagnes reculées qui leur servaient à tous de refuge, avant que la guerre ne massacre les uns et ne disperse les autres, laissant les Houtsoules face à eux-mêmes.

Le film a reçu le Grand Prix du festival Traces de vie 2018  à Clermont-Ferrand

Film inédit à la télévision

Réalisation : Max Hureau
Durée : 85 minutes
Production : Oeil Sauvage   – TVM Est parisien
avec le soutien de la Scam Brouillon d’un rêve

Diffusion sur viàGrandParis
Samedi 2 février     à 22H30
Dimanche 3 février   à 20h30
Dimanche 10 février   à 22H00

Diffusion sur TVM Est parisien
Samedi 2 février 20h30 + rediffusions (voir grille)

En replay jusqu’au 02 mars 2019

 

la bataille d’Alger, l’empreinte

À partir d’interviews de personnalités de l’époque, d’archives et d’images du film, le réalisateur Cheikh Djemaï revient sur l’histoire du tournage du film « La bataille d’Alger » du cinéaste italien Gillo Portocorvo, l’émotion qu’il a suscitée en France lors de sa sortie et “l’empreinte” que ce film témoignage laisse encore aujourd’hui dans l’Histoire.

En 1965, quatre ans à peine après l’indépendance de l’Algérie, Gillo Portocorvo  entreprend un tournage sur les lieux mêmes des événements et situe avec réalisme ce drame à travers les différents personnages du film qui représentent chacun une facette du conflit. Avec ce film, il met en scène avec véracité l’anatomie des horreurs des paras du colonel Bigeard dans les ruelles de la casbah d’Alger, pour démanteler et décapiter le réseau urbain du FLN. Dès sa sortie, son film fait l’effet d’une bombe dans le paysage cinématographique et politique de l’époque et surtout en France, il fut censuré durant plusieurs années.
Gillo Portocorvo demeure presque inconnu par le grand public français, pourtant, il a tourné plusieurs films dont « La Bataille d’Alger », inspiré des témoignages de Yacef Saadi, ancien militant du FLN, pendant la guerre d’Algérie  (1954 – 1962)

 

Réalisation : Cheikh Djemaï
Durée : 55 minutes
Production : Label vidéo –  France 3 Corse – TVM Est parisien

Diffusion viàGrandParis – TNT chaine 34 –  box chaine 30
Samedi 19  janvier à 22H30
Dimanche 20 janvier   à 20h30
Dimanche  27 janvier    à 22H00

Diffusion TVM Est parisien
Samedi 19  janvier à 20H30
rediffusion : voir grille des programmes

En replay jusqu’au 17 février 2019

 

Flash Back, l’histoire d’un môme de Montreuil

C’est l’histoire d’un môme de Montreuil (93) manquant de se perdre après des années d’insultes proférées par ses copains de classe à cause de la profession de son père : “Sale fils de flic”.

Drogue, deal, virées à moto, rock’n roll, fric facile, addiction…, tout y passe pour échapper à l’insupportable monde des adultes. Des parents aimants, un appareil photo et une caméra vont briser la spirale infernale…


Un film à la première personne sur le parcours d’une vie avec ses difficultés , ses pertes, ses échecs et  ses recommencements, porté par l’utilisation d’images d’archives.

Réalisation : Alain Tyr
Lieu : Montreuil (93)
Durée : 84 minutes

 

Sur viàGrandParis :
Samedi 16  juin à 23h30
Dimanche 17  juin à 20h30
Dimanche 24  juin à 22h00

Sur TVM / vià93 : voir grille des programmes

 

Histoire du cinéma français : #1 La face cachée d’une renaissance

Premier film d’une  trilogie consacrée à l’histoire du cinéma, des producteurs et de la production cinématographique en France entre 1938 et l’arrivée de la nouvelle vague.
Le premier volet  (1938_1945)  revient sur la fin du Front populaire, l’installation du régime de Vichy qui  interdit les organisations politiques et syndicales et vote une loi préconisant la création d’un Comité d’organisation professionnel pour chaque secteur industriel dont le cinéma. Comment de son côté, l’occupant allemand entend construire un cinéma européen sous sa domination en créant une maison de production la Continental et en prenant possession de plusieurs circuits de salles et laboratoires.

La face cachée d’une renaissance, mêle images d’archives, interviews  d’hier et d’aujourd’hui, extraits de films.

Un film d’ Alain Tyr et Francis Gendron.


#1  La face cachée d’une renaissance

Sur viàGrandParis

Samedi 22 décembre   à 22H30

Dimanche 23 décembre  à 20h30

Dimanche  30 décembre  à 22H00

 

sur vià93 : voir grille des programmes

 

Documentaire : Où est-ce chez toi ?

À son arrivée en France il y a neuf ans, Thiemogo C. a été pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance en qualité de mineur isolé étranger. Aujourd’hui majeur et régularisé,  il retourne dans son pays d’origine pour informer de ce qui attend les jeunes maliens qui veulent s’exiler.

 Quelle est la portée et quelles sont les ambiguïtés de son discours ; “Restez au pays et travaillez à le développer”.  Apparemment consensuel puisqu’il est également porté par les gouvernants des pays de départ et d’arrivée, celui-ci n’atteint pourtant pas ses cibles,  les candidats au départ sont toujours plus nombreux.

Tourné entre le Mali et la France (Montreuil – 93) au début de la  crise migratoire en Europe, Où est-ce chez toi ?  part en quête des raisons historiques, politiques, économiques et sociales de l’émigration des jeunes Africains vers l’Europe.

Réalisation :
Sylvie Coulon
Durée : 65 minutes
Production : Label vidéo –  TVM Est parisien

Sur viàGrandParis
Samedi 15 décembre   à 22H30
Dimanche 16 décembre  à 20h30
Dimanche  23 décembre  à 22H00

Sur TVM Est parisien
voir grille des programmes

 

Jean Zay, ministre du cinéma

Ministre de l’Education nationale et des Beaux-arts de 1936 à 1939 et pionnier de la démocratisation culturelle contre le conservatisme et l’élitisme de l’époque, Jean Zay a aussi beaucoup oeuvré pour le cinéma. En 1939, il annonce la création d’un Festival de films International à Cannes…
Avec la participation des filles de Jean Zay  et du comédien Philippe Torreton

Réalisation : Alain Tyr – Francis Gendron
Durée : 52 minutes
Production : Label vidéo – Ciné+ –    TVM Est parisien

Sur viàGrandParis
Samedi 8 décembre   à 22H30
Dimanche 9 décembre  à 20h30
Dimanche  16 décembre  à 22H00

Sur TVM Est parisien : voir grille des programmes

 

 

Un hiver aux urgences

Tous les jours le personnel des Urgences de Lariboisière à Paris est confronté à la détresse humaine, et encore plus pendant l’hiver.  

Les Urgences brassent au quotidien une énorme quantité de patients : malaises, souffrances, intoxications, crises cardiaques, accidents, tentatives de suicide… Des blessures corporelles apparentes, mais aussi d’autres, plus profondes, plus intérieures.

Ce film nous parle d’engagement, d’abnégation, de combat sans fin, mais aussi d’espoir. Il nous fait découvrir comment aujourd’hui le médical et le social sont enchevêtrés dans une même misère humaine que les urgentistes ont de plus en plus de mal à endiguer.


Réalisation :
Sylvain Calvès
Durée : 52 minutes
Production : 1+1 productions   TVM Est parisien
Lieu : Paris, Hôpital Lariboisière (75)

Sur viàGrandParis
Samedi 1 décembre   à 22H30
Dimanche 2 décembre  à 20h30
Dimanche  9 décembre  à 22H00

Sur vià93
samedi 1er décembre 20h30

Te Merau (que je meurs)

Edera, une jeune fille rom de 18 ans  habite dans une baraque de fortune en région parisienne avec la famille de son mari. Elle  attend son premier enfant. Edera vit un moment de transition, délicate balance entre renonciation et résistance. Au fil du temps s’affirme en elle l’absolue nécessité de se construire un autre destin. Edera  cherche sa place, dans la société, dans la ville, dans son clan.
« Iederă » en roumain, ça veut dire « lierre ». La mauvaise herbe du jardin.

Découvrez le  premier film documentaire de deux jeunes réalisatrices Juliette Guignard et Fanny Corcelle, lauréates de la Bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam.

Réalisation : Juliette Guignard et Fanny Corcelle
Durée : 37 minutes
Production : De films en aiguilles,  TVM Est parisien

Sur viàGrandParis
Samedi 24 novembre   à 22H30
Dimanche 25 novembre   à 20h30
Dimanche  2 décembre  à 22H00

Sur TVM Est parisien
Samedi 24 novembre à 20H30
Autres diffusions : voir grille des programmes