Doc : Natan, le fantôme de la rue Francoeur

En 1927, Bernard Natan, Français d’origine roumaine, né Natan Tannenzapf, inaugure les studios de cinéma de Montmartre, rue Francoeur. Quelques années plus tard, il prend la direction de la firme Pathé qui devient Pathé Natan. Bernard Natan va profondément réorganiser l’entreprise et en assurer le succès. Mais la crise des années 1930 plonge l’économie dans la tourmente et Bernard Natan devient la proie de la presse d’extrême droite. En butte à une campagne antisémite, il est arrêté en 1938, déchu de sa nationalité française et enfin livré aux Allemands en 1942. Déporté à Auschwitz-Birkenau, il y mourra peu de temps après.

Après une trilogie sur les producteurs et un film sur Jean Zay, ministre du cinéma,  Francis Gendron dresse ici le portrait d’un des personnages les plus importants de l’industrie cinématographique de l’avant guerre,  oublié des historiens du cinéma.

Réalisation Francis Gendron
Avec la participation de Lénick Philippot et Françoise Ickowitcz, petites filles de Bernard Natan
Jacques Choukroun Historien économique du cinéma
Serge Klarsfeld Président de l’association des fils et filles de déportés Juifs de France
Production Label Vidéo, TVM Est parisien
Durée : 65 minutes

Sur viàGrandParis
Samedi 12 octobre  à 22H30
Dimanche 13 octobre à 20h30
Dimanche  14 octobre à 22H00

Sur TVM Est parisien & vià93 :
samedi 12 octobre 20h30
rediffusions sur 15 jours

The apocalypse is okay

Meghan est Américaine, depuis 2 ans elle a choisi de vivre à Montreuil. Elle est poète, chanteuse, musicienne et un peu sorcière. À 30 ans elle veut être libre, libre de disposer de son temps, d’échapper à l’argent, d’inventer sa vie.
De squat en maison collective, elle dérive dans la ville à la recherche d’autres braconniers pour réenchanter le monde et résister à la peur.

Un second portrait sur le Montreuil libre et solidaire réalisé par la cinéaste montreuilloise Emilie Desjardins , après la diffusion en juin dernier du film  Demain c’est déjà loin de Bertrand Vacarisas avec Johnny Montreuil.

Réalisation Emilie Desjardins
Lieu : Montreuil (93)

Durée : 52 minutes
Production : Olam films, TVM Est parisien

Sur viàGrandParis
Samedi 27 octobre  à 22H30
Dimanche 28 octobre  à 20h30
Dimanche  4 novembre  à 22H00

sur TVM Est parisien, vià93 : voir grille des programmes

Que vola ?

Que vola ? est une expression populaire à Cuba, signifiant « Quoi de neuf ?», c’est aussi le nom d’un projet musical  initié par le tromboniste Fidel Fourneyron ; au prénom évocateur. En 2012, le souffleur français part sur les traces de son ami contrebassiste Thibaud Soulas et s’installe à Cuba, Calle Luz, rue de la lumière.  Le film raconte sa rencontre avec 3 jeunes percussionnistes de La Havane piliers de l’orchestre cubain Osain Del Monte . De ce voyage novateur et contemporain dans l’esprit des cérémonies de cultes afro-cubains sortira une tournée et un album avec 7 musiciens français de jazz et 3 percussionnistes cubains.
Ce documentaire nous fait vivre cette rencontre musicale entre Paris et La Havane, qui explore la relation entre musique et rituel, entre tambours et dieux.

film inédit 

Réalisation : Vladimir Cagnolari
Durée : 52 minutes
Production Oléo films, No format !, Qwest TV, TVM Est parisien
Lieu : La Havane , Paris

Diffusion viàGrandParis
Samedi 28 septembre à 22H30
Dimanche 29 septembre   à 20h30 
Dimanche  6 octobre   à 22H00

Diffusion TVM Est parisien – vià93
Samedi 28 septembre à 20H30
+ rediffusions sur 15 jours 

Flashback, l’histoire d’un môme de Montreuil

C’est l’histoire d’un môme de Montreuil (93) manquant de se perdre après des années d’insultes proférées par ses copains de classe à cause de la profession de son père : “Sale fils de flic”.

Drogue, deal, virées à moto, rock’n roll, fric facile, addiction…, tout y passe pour échapper à l’insupportable monde des adultes. Des parents aimants, un appareil photo et une caméra vont briser la spirale infernale…


Un film à la première personne sur le parcours d’une vie avec ses difficultés , ses pertes, ses échecs et  ses recommencements, porté par l’utilisation d’images d’archives.

Réalisation : Alain Tyr
Production : Label Vidéo, TVM Est parisien
84 minutes

Un film de la collection Docs à Montreuil 

Vidéo

sur viàGrandParis
samedi 21 septembre à 22h30
Dimanche 22 septembre à 20h30
Dimanche 29 septembre à 22h

Sur TVM Est parisien
Samedi 21 septembre 20h30 + rediffusion sur 15 jours (voir grille)

Jean Zay, ministre du cinéma

Ministre de l’Education nationale et des Beaux-arts de 1936 à 1939 et pionnier de la démocratisation culturelle contre le conservatisme et l’élitisme de l’époque, Jean Zay a aussi beaucoup oeuvré pour le cinéma. En 1939, il annonce la création d’un Festival de films International à Cannes…
Avec la participation des filles de Jean Zay  et du comédien Philippe Torreton

Réalisation : Alain Tyr – Francis Gendron
Durée : 52 minutes
Production : Label vidéo – Ciné+ –    TVM Est parisien

Sur viàGrandParis
Samedi 14 septembre   à 22H30
Dimanche 15 septembre  à 20h30
Dimanche 22 septembre  à 22H00

Sur TVM Est parisien : voir grille des programmes

Bergers des villes, des brebis au pied des cités

Des brebis au pied des cités ! Depuis 5 ans  une association de Seine-Saint-Denis milite  pour promouvoir l’élevage en ville. Sac au dos et bâton sur l’épaule, bergères et bergers battent le pavé et  mènent leur troupeau sur les trottoirs de la ville.

Les deux réalisateurs, Louise de Champfleury et Dominique Dindinaud ont suivi  ces nouveaux bergers urbains. De la naissance à l’abatage en passant par la conduite et l’élevage du troupeau, le film raconte le  parcours de celles et ceux qui réhabilitent aujourd’hui le nomadisme urbain ; les moments de joie partagés avec les habitants mais aussi les difficultés rencontrées pour pérenniser une telle activité.

Un documentaire inédit qui vous fera adopter le « regard mouton », une nouvelle  façon de lire la ville en vous focalisant sur la nature en ville.

Réalisation : Louise de Champfleury et Dominique Dindinaud
Durée : 53 minutes
Production : Les films en hiver  TVM Est parisien
Lieu : Seine-Saint-denis  (93)

Sur viàGrandParis
Samedi 7 septembre   à 22H30
Dimanche 8 septembre  à 20h30
Dimanche  15 septembre à 22H00

Sur TVM Est parisien :
1ère diffusion samedi 7 septembre  à 20h30 , voir diffusions dans la grille des programmes

La bataille d’Alger, l’empreinte

À partir d’interviews de personnalités de l’époque, d’archives et d’images du film “La bataille d’Alger” , le réalisateur Cheikh Djemaï revient sur l’histoire du tournage de ce film  , l’émotion qu’il a suscitée en France lors de sa sortie et “l’empreinte” que ce film témoignage laisse dans l’Histoire. 

L’histoire du film  “la Bataille d’Alger”
En 1965, quatre ans à peine après l’indépendance de l’Algérie, le réalisateur italien Gillo Portocorvo  entreprend le tournage du film « La Bataille d’Alger » qui sur les lieux mêmes des événements et situe avec réalisme ce drame à travers les différents personnages du film qui représentent chacun une facette du conflit. Avec ce film, il met en scène avec véracité l’anatomie des horreurs des paras du colonel Bigeard dans les ruelles de la casbah d’Alger, pour démanteler et décapiter le réseau urbain du FLN. Dès sa sortie, son film fait l’effet d’une bombe dans le paysage cinématographique et politique de l’époque et surtout en France, il fut censuré durant plusieurs années.
 
Réalisation : Cheikh Djemaï
Durée : 55 minutes
Production : Label vidéo –  France Télévision – TVM Est parisien

 

Le passeur des lieux

Entre documentaire et fiction, ce film onirique et cru, brouillant la ligne entre archaïsme et contemporain, parfois obsédant,  est un voyage fascinant à travers les frontières des mondes. Un film magnifique sur la place du rituel et de la transe, de la performance et du spectacle.
Le film  bénéficie d’une musique originale de Ryuichi Sakamoto, compositeur et acteur du film Furyo avec David Bowie.  
Le film nous transporte à Bali, au Japon, en Ecosse, à Bruxelles mais aussi au Louvre, à l’Opéra de Paris et à la MAC de Créteil.
Il est chorégraphié  par Damien Jalet avec la présence de la perforeuse serbe Marina Abramovic.

Réalisation :Gilles Demas
Durée : 70 minutes

Demain c’est déjà loin

Demain c’est déjà loin” nous plonge dans la culture alternative de Montreuil en Seine-Saint-Denis. Le réalisateur Bertrand Vacarisas nous raconte le quotidien   de Johnny Montreuil, chanteur installé avec sa caravane dans le haut de la ville, et de son groupe d’amis, musiciens, comédiens, photographes… mais aussi piliers de bar ou doux rêveurs.
A eux tous il forment le Montreuil City Rockers, un univers bien particulier, haut en couleur qui s’entraide,  se marre, se démerde…

Avec la participation de Johnny Montreuil, Sanseverino, Reda Kateb, Jean-Fabien Leclanche, Tarace Boulba..

Réalisation :   Bertrand Vacarisas
Production : Sourdoreille, TVM Est parisien
Lieu : Montreuil (93)
Durée : 52 minutes

Sur viàGrandParis
Samedi 1 juin  à 22h30
Dimanche 2 juin   à 20h30
Dimanche 9 juin  à 22H00

sur TVM Est parisien 
voir grille de programme

 

Bonne maman et Le Corbusier

L’appartement de Bonne-Maman a brûlé entièrement mais, puisque c’est l’éminent architecte Le Corbusier qui l’a conçu, des experts le reconstruisent “à l’identique”. Au fil du chantier et du quotidien de ma grand-mère, qui y vit depuis 60 ans, le film nous raconte avec humour l’histoire de la mythique Cité Radieuse de Marseille.

INÉDIT

Réalisation :  Marjolaine Normier
Durée 58 minutes
Production Les films de l’Oeil sauvage

Diffusion viàGrandParis
Samedi 25 mai  à 22h30
Dimanche 26 mai   à 20h30  
Dimanche 2 juin  à 22H00

Diffusion TVM Est parisien 
Samedi 25 mai  à 20h30
rediffusions : voir grille des programmes