Histoire de Babx

Après avoir sorti trois albums salués par la critique, dont un consacré aux poètes “punks” qu’il admire (Prévert, Rimbaud, Artaud), Babx revient pour la collection “Histoires de…”. Auteur, compositeur, interprète et pianiste, David Babin de son vrai nom retrouve la réalisatrice Frédérique Devillez. 

J’ai contacté David Babin, alias Babx, pour lui proposer de jouer sa chanson “Sous le piano de ma mère” sur le piano de ma mère à moi. L’idée lui a plu. Ma mère était pianiste, et j’ai toujours imaginé que son piano était hanté. Je rêvais de désenvouter cet instrument imposant, pour attirer son attention ! J’ai proposé à David ce personnage de désenvouteur de piano, en m’inspirant également d’une idée de chanson qu’il avait envie d’écrire pour rendre hommage à Pannonica, la protectrice et amie des musiciens du be-bop dans les années 50-60. Est née l’histoire d’un désenvouteur amoureux, envoûté par Pannonica, incarné par David qui a la grâce d’un Buster Keaton ! David s’est énormément impliqué, à la fois comme comédien, comme chanteur et comme compositeur de la musique du film. Frédérique Devillez sur la genèse du projet

Bande annonce :

Histoire de… est une collection de fictions musicales inédites à la télévision.
Chaque film, imaginé de concert par un duo d’artistes – musicien / cinéaste – nous propose une histoire en chanson, à la croisée du clip et de la comédie musicale, entre court-métrage et documentaire.
avec Arno, Izia, Babx, Barbara Carlotti (guest star Philippe katerine) , Vincent Delerm, The Rodéo, Elise Caron, Rodolphe Burger,

Production Oléo films avec Culture Box et Tvm Est parisien

Durée environ 26 minutes

Jeux vidéo, j’en fais mon métier

Le secteur du jeu vidéo recrute. 1 300 emplois ont été créés en 2017. C’est deux fois plus que l’an passé. Des nombreuses écoles proposent des formations en trois ans. A l’issue de ces études, d’autres secteurs d’activités peuvent aussi être intéressés par des profils connaissant notamment la 3D et le codage. Interviews des dirigeants de deux écoles franciliennes : Joan Da Silva, Directeur de Lisaa à Paris, et Brontis Guilloux d’Hétic à Montreuil. Les étudiants de ces deux écoles livrent aussi leur expérience.

Le cri d’alarme des maires de banlieue (1/4)

Les maires de la région Ile de France sont inquiets. Face à la baisse des dotations de l’Etat, de la réduction des emplois aidés et d’une diminution des crédits de la politique de la ville, les moyens manquent pour assurer le quotidien et porter des projets d’avenir. Interviews de Patrice Bessac, maire de Montreuil, Stéphane Gatignon, maire de Sevran, Patrick Jarry, maire de Nanterre.

Le cri d’alarme des maires de banlieue (2/4)

Les maires de la région Ile de France sont inquiets. Face à la baisse des dotations de l’Etat, de la réduction des emplois aidés et d’une diminution des crédits de la politique de la ville, les moyens manquent pour assurer le quotidien et porter des projets d’avenir. Interviews de Yasmine Boudjenah, la 1ère adjointe au maire de Bagneux, du député de Sarcelles François Pupponi, et du délégué République En Marche Patrick Toulmet.

Le cri d’alarme des maires de banlieue (3/4)

Réunis à Grigny en Essonne pour leurs premiers états généraux de la politique de la ville, les maires ont exprimé leur colère contre la baisse des dotations de l’Etat, la réduction des emplois aidés. Interview de Philippe Rio, maire PCF de Grigny, et d’Anne Hidalgo maire de Paris.

Voici le nouveau Vélib !

Il souffle un air de renouveau sur le Vélib. La nouvelle version conçue par la société Smoovengo a été présentée ce mercredi. Deux changements majeurs. D’abord son périmètre. Il sera élargi à 68 communes. Mais la principale innovation c’est la modernisation des vélos…30% seront à assistance électrique.

Alma de Tango avec Juan José Mosalini et Sandra Rumolino

Alma de Tango donne à voir les différentes facettes des émotions véhiculées par le tango qui est musique, poésie et danse à la fois.Avec : Juan José MOSALINI, bandonéon, Sandra RUMOLINO, chant, Jorge RODRIGUEZ et Maria Filali, danse, Diego AUBIA, piano, Sébastien COURANJOU, violon, Leonardo TERUGGI, contrebasse

Enregistré   le 9 février  2014 à l’Alhambra – Paris dans le cadre du festival Au fil des Voix

Extrait :

Réalisation Frank Cassenti
Production : Oléo films – Mezzo – TVM Est parisien
Durée 42 minutes