Magnetic Ensemble, Dancing alone

La musique du Magnetic Ensemble se veut mâtinée de rock, d’electro et de chanson.
Thomas de Pourquery, saxophoniste et chanteur récompensé aux Victoires du Jazz 2014 fait vibrer son timbre de crooner mystique dans un sextet rythmé par la batterie d’Antonin Leymarie, co-fondateur du Surnatural Orchestra.

Réalisation : Josselin carré

Lieu : Pantin (93)
Concert donné dans le cadre du Festival Banlieues Bleues 2015
Durée : 52 minutes
Production : La Huit, TV Fil 78 , TVM Est parisien

Sur viàGrandParis
Vendredi 18 janvier  à 21h00
Samedi  19 janvier  à 18h00
Dimanche 27  janvier 23h30

Sur TVM Est parisien voir grille
replay sur vià93

Montreuil : exposition “Ici les dragons 1/3 : parce que nous le valons bien” à la Maison Populaire

 Jusqu’au 30 mars 2019 

Ici les dragons est un projet en 3 volets proposé par la Maison Populaire. Il s’agit de présenter des oeuvres d’art contemporain d’artistes reconnus, et de les associer à des artistes émergents. Le premier volte aborde la question des mythes contemporains.

Gratuit

9bis rue Dombasle 93100 Montreuil

Saint-Denis : Journées cinématographiques Dionysiennes

Du 6 au 12 février 2019 les 19émes Journées cinématographiques dionysiennes vous invitent au voyage avec des débats, des projections et des évènements déclinés sur plus de 70 films.

Un rendez-vous annuel qui dresse un panorama de l’évolution des mentalités à travers le prisme du cinéma, en puisant dans les films classiques, tout en restant à l’affût de films plus récents et emblématiques.

Tarifs : 7e (plein tarif), 6e (tarif réduit), 4,50e (abonnés), 4e (14 ans), 21e (pass festival)

L’Ecran, 14 passage de l’Aqueduc 93200 Saint-Denis

Sevran : Festival des Rêveurs éveillés

Du 26 janvier au 16 février 2019 le festival jeune public revient pour une 28e édition.
Danse, musique, théâtre, conte, mime, cinéma… pendant trois semaines c’est une soixantaine de représentations qui ont lieu sur l’ensemble de la ville pour les enfants de 18 mois à 7 ans.

Tarifs de 1,50e à 5e

Retrouvez toute les informations et la programmation sur Sevran

la bataille d’Alger, l’empreinte

À partir d’interviews de personnalités de l’époque, d’archives et d’images du film, le réalisateur Cheikh Djemaï revient sur l’histoire du tournage du film « La bataille d’Alger » du cinéaste italien Gillo Portocorvo, l’émotion qu’il a suscitée en France lors de sa sortie et “l’empreinte” que ce film témoignage laisse encore aujourd’hui dans l’Histoire.

En 1965, quatre ans à peine après l’indépendance de l’Algérie, Gillo Portocorvo  entreprend un tournage sur les lieux mêmes des événements et situe avec réalisme ce drame à travers les différents personnages du film qui représentent chacun une facette du conflit. Avec ce film, il met en scène avec véracité l’anatomie des horreurs des paras du colonel Bigeard dans les ruelles de la casbah d’Alger, pour démanteler et décapiter le réseau urbain du FLN. Dès sa sortie, son film fait l’effet d’une bombe dans le paysage cinématographique et politique de l’époque et surtout en France, il fut censuré durant plusieurs années.
Gillo Portocorvo demeure presque inconnu par le grand public français, pourtant, il a tourné plusieurs films dont « La Bataille d’Alger », inspiré des témoignages de Yacef Saadi, ancien militant du FLN, pendant la guerre d’Algérie  (1954 – 1962)

Réalisation : Cheikh Djemaï
Durée : 55 minutes
Production : Label vidéo –  France 3 Corse – TVM Est parisien

Diffusion viàGrandParis – TNT chaine 34 –  box chaine 30
Samedi 19  janvier à 22H30
Dimanche 20 janvier   à 20h30
Dimanche  27 janvier    à 22H00

Diffusion TVM Est parisien
Samedi 19  janvier à 20H30
rediffusion : voir grille des programmes

replay 1 mois sur vià93.tv

 

Le permis de louer contre l’habitat indigne

Après Pierrefitte en 2017, quatre nouvelles villes du territoire de Plaine Commune viennent de mettre en place le permis de louer. Ce dispositif, limité à certains secteurs, doit permettre de lutter contre les marchands de sommeil qui sévissent en Seine-Saint-Denis. Reportage de Cédric Dandeville.

Flash Back, l’histoire d’un môme de Montreuil

C’est l’histoire d’un môme de Montreuil (93) manquant de se perdre après des années d’insultes proférées par ses copains de classe à cause de la profession de son père : “Sale fils de flic”.

Drogue, deal, virées à moto, rock’n roll, fric facile, addiction…, tout y passe pour échapper à l’insupportable monde des adultes. Des parents aimants, un appareil photo et une caméra vont briser la spirale infernale…


Un film à la première personne sur le parcours d’une vie avec ses difficultés , ses pertes, ses échecs et  ses recommencements, porté par l’utilisation d’images d’archives.

Réalisation : Alain Tyr
Lieu : Montreuil (93)
Durée : 84 minutes

 

Sur viàGrandParis :
Samedi 16  juin à 23h30
Dimanche 17  juin à 20h30
Dimanche 24  juin à 22h00

Sur TVM / vià93 : voir grille des programmes

Voir Flash Back en replay jusqu’au 23 février 2019