Terminus pour le train du Mondial de rugby 2023

Après 35 jours et plus de 7500 kilomètres à sillonner le pays, il a fini sa route en Seine-Saint-Denis. Le train de la Coupe du Monde 2023 a terminé son périple le 12 octobre à la gare Stade de France – Saint-Denis. Le We Love 2023 Tour, c’est une sorte d’exposition itinérante qui présente les grands engagements de France 2023. Au total, le train aura marqué l’arrêt dans une vingtaine de villes. Alors, comment cette compétition peut-elle être vecteur de développement pour le 93 ?

Saint-Denis : coup d’envoi de l’opération du Centre Aquatique Olympique

Les travaux du chantier de la ZAC Plaine Saulnier et de l’emprise du futur Centre Aquatique Olympique, démarré en mars, se poursuivent sans retard malgré le confinement.

L’immense chantier de la ZAC Plaine Saulnier et de sa piscine olympique, équipement phare des Jeux Olympiques de 2024, est désormais sur les rails. Lors d’une visite de chantier, mardi 9 juin, Tony Estanguet, Président de Paris 2024, a confirmé lors d’un point presse qu’il n’y aura pas de retard dans le calendrier des travaux malgré la crise sanitaire : « les acteurs ont réussi à tenir les engagements, à réunir les instances qu’il fallait y compris pendant le confinement, pour faire avancer ce dossier. Et aujourd’hui le chantier n’a pas pris de retard ».


« Nous avions un calendrier à respecter, nous l’avons respecté. Il sera livré en temps voulu » a confirmé Patrick Ollier, le Président de la Métropole du Grand Paris, maître d’oeuvre du projet de la ZAC Plaine Saulnier, où se trouvera Centre Aquatique Olympique.

Le lancement du chantier intervient près de trois semaines après le vote exceptionnel du Conseil métropolitain du 15 mai 2020 qui a désigné Bouygues bâtiment Île-de-France comme futur concessionnaire chargé de la construction, la maintenance et l’exploitation du Centre Aquatique Olympique et du franchissement piéton et cycliste attenant de l’autoroute A1.

Après les Jeux, cet équipement sportif sera un lieu d’apprentissage et de pratique du sport accessible à tous. Le Centre Aquatique Olympique répondra à la fois aux besoins du grand public et à l’organisation des compétitions nationales et internationales, promet la Métropole du Grand Paris.

Le chantier consiste, dans un premier temps, à la déconstruction des bâtiments du site, ancienne propriété d’Engie, puis aux travaux de dépollution à l’automne. La construction du Centre Aquatique Olympique doit débuter à l’été 2021, et être livré en avril 2024.

La maison de la culture du Japon à l’heure olympique

Nouveau rendez-vous de la maison de la culture du Japon, Rio, Tokyo, Paris entre-mêle art et sport. Comme son nom l’indique l’exposition s’intéresse aux villes hôtes des JO à travers le regard de 3 artistes, directement liés à ces villes.


INFOS PRATIQUES :

Nom : Rio, Tokyo, Paris, des villes, des jeux
Lieu : Maison de la culture du Japon, 101 bis quai Branly, 75015 Paris
Date : Jusqu’au 14 décembre
Tarif : Gratuit