Les élus du 93 “ne lâcheront rien”

Stéphane Peu, député PCF de Seine-Saint-Denis et co-rapporteur de la mission d’évaluation de l’action de l’État dans le département, fait le bilan de la rencontre organisée à Matignon ce mercredi 26 septembre entre le Premier Ministre et les élus du 93. Interview de Cédric Dandeville.

Doc : Natan, le fantôme de la rue Francoeur

En 1927, Bernard Natan, Français d’origine roumaine, né Natan Tannenzapf, inaugure les studios de cinéma de Montmartre, rue Francoeur. Quelques années plus tard, il prend la direction de la firme Pathé qui devient Pathé Natan. Bernard Natan va profondément réorganiser l’entreprise et en assurer le succès. Mais la crise des années 1930 plonge l’économie dans la tourmente et Bernard Natan devient la proie de la presse d’extrême droite. En butte à une campagne antisémite, il est arrêté en 1938, déchu de sa nationalité française et enfin livré aux Allemands en 1942. Déporté à Auschwitz-Birkenau, il y mourra peu de temps après.

Après une trilogie sur les producteurs et un film sur Jean Zay, ministre du cinéma,  Francis Gendron dresse ici le portrait d’un des personnages les plus importants de l’industrie cinématographique de l’avant guerre,  oublié des historiens du cinéma.

Réalisation Francis Gendron
Avec la participation de Lénick Philippot et Françoise Ickowitcz, petites filles de Bernard Natan
Jacques Choukroun Historien économique du cinéma
Serge Klarsfeld Président de l’association des fils et filles de déportés Juifs de France
Production Label Vidéo, TVM Est parisien
Durée : 65 minutes

 

Sur viàGrandParis
Samedi 29 septembre à 22H30
Dimanche 30 septembre à 20h30
Dimanche  7 octobre à 22H00

Sur TVM Est parisien & vià93 : voir grille des programmes

En replay jusqu’au 11 novembre 

Yes we play#2 Guillaume Perret invite Fabrice Di Falco

Le contre-ténor lyrique Fabrice Di Falco puise ses influences dans ses origines italiennes avec l’opéra et martiniquaise avec la musique des Antilles. D’où ce surnom qui lui est attribué : le Farinelli Créole. Une rencontre forte où les deux artistes vont nous offrir  l’occasion de les découvrir sous un angle différent dans un moment d’échange et de prises de risques.

Yes We Play

Créées à l’initiative du saxophoniste, compositeur et arrangeur de jazz Guillaume Perret, les sessions Yes We Play sont un terrain de jeu musical où deux artistes de genres différents partagent un moment musical improvisé.

Sur la scène de la Petite Halle de la Villette, l’ambassadeur des Yes We Play Guillaume Perret et des musiciens de renoms se prennent au jeu de l’improvisation.

Dans les prochains épisodes : Cut Killer.

Réalisation : Giuseppe De Vecchi
Durée : 29  minutes
Lieu : La Villette

Sur viàGrandParis

Samedi 29 septembre 19h30
Dimanche 30 septembre  23h
Vendredi 5 octobre  à 23h

Sur TVM Est parisien , vià93
voir grille des programmes

 

Yes we play#1 – Guillaume Perret invite Inna Modja

Le temps d’une rencontre improvisée les deux artistes Guillaume Perret et Inna Modja  unissent leur talent et influences musicales. Accompagnée par le saxophoniste, la chanteuse engagée malienne Inna Modja chante en anglais et en bambara (langue du Mali) ses morceaux phares, tout en s’appropriant le répertoire de Guillaume Perret.

La série “Yes We Play”

Créées à l’initiative du saxophoniste, compositeur et arrangeur de jazz Guillaume Perret, les sessions Yes We Play sont un terrain de jeu musical où deux artistes de genres différents partagent un moment musical improvisé.
Sur la scène de la Petite Halle de la Villette, l’ambassadeur des Yes We Play Guillaume Perret et des musiciens de renoms se prennent au jeu de l’improvisation.

Dans les prochains épisodes : Di Falco, Cut Killer.

Réalisation : Giuseppe De Vecchi
Durée : 29  minutes
Lieu : La Villette

Diffusion sur viàGrandparis
Samedi 22 septembre 19h30
Dimanche 23 septembre  23h
Vendredi 28  septembre à 23h

Diffusion TVM Est parisien
voir grille des programmes