Une parole libre, rap & rim

Aux confins du Sahara, en Mauritanie, la voix du rap s’élève contre le silence, alors que le processus démocratique peine à se mettre en place dans le pays.
 Monza, rappeur et producteur engagé, organise depuis 6 ans le festival Assalamalékoum de Nouakchott. Les rappeurs du pays et du continent s’y produisent : Tonia Fyia, gagne le Tremplin Jeunes Artistes. Tous les deux viennent à Paris (et en banlieue) faire les premiers pas d’une carrière musicale et chercher des appuis à la scène hip-hop mauritanienne.

A travers cette aventure musicale, Une parole libre raconte la lutte pour la démocratie et la dignité en Mauritanie.

Un film de Stéphane Le Gall-Viliker
Une production La Huit, Ou Bien et Arcadi Île-de-France (Passeurs d’image)
En coproduction avec TVM Est Parisien et Zaza Prod.
Durée 53 minutes

Laisser un commentaire

*