Le 93 dit “stop aux violences faites aux femmes”

Il y a plus de 15 ans, la Seine-Saint-Denis devenait pionnière en créant le premier observatoire départemental des violences envers les femmes. Au fil des années, il a mis en place de nombreux dispositifs. Par exemple, le téléphone grave danger pour prêter secours aux femmes victimes de violences conjugales. Mais, cet observatoire fait également tout un travail de sensibilisation. Objectif cette année : mieux prendre en compte la parole féminine. Reportage de Cédric Dandeville.

Laisser un commentaire

*