La bataille d’Alger, l’empreinte

À partir d’interviews de personnalités de l’époque, d’archives et d’images du film “La bataille d’Alger” , le réalisateur Cheikh Djemaï revient sur l’histoire du tournage de ce film  , l’émotion qu’il a suscitée en France lors de sa sortie et “l’empreinte” que ce film témoignage laisse dans l’Histoire. 

L’histoire du film  “la Bataille d’Alger”
En 1965, quatre ans à peine après l’indépendance de l’Algérie, le réalisateur italien Gillo Portocorvo  entreprend le tournage du film « La Bataille d’Alger » qui sur les lieux mêmes des événements et situe avec réalisme ce drame à travers les différents personnages du film qui représentent chacun une facette du conflit. Avec ce film, il met en scène avec véracité l’anatomie des horreurs des paras du colonel Bigeard dans les ruelles de la casbah d’Alger, pour démanteler et décapiter le réseau urbain du FLN. Dès sa sortie, son film fait l’effet d’une bombe dans le paysage cinématographique et politique de l’époque et surtout en France, il fut censuré durant plusieurs années.
 
Réalisation : Cheikh Djemaï
Durée : 55 minutes
Production : Label vidéo –  France Télévision – TVM Est parisien